Combien coûte le remplacement d’une vitre d’insert ?

 

 

Personne n’est à l’abri d’une maladresse, d’une faute d’inattention ou d’un geste brusque.  Même avec toute les précautions possibles, il arrive toujours un jour où nous brisons,  faisons tomber ou éraflons quelque chose. La vitre d’insert ne déroge pas à la règle, bien que cette vitre possède une excellente résistance aux températures élevées, elle s’avère parfois bien peu résistante aux chocs. Nos connaissances sont souvent erronées face à la réalité et aux questions que nous pouvons nous poser :

 

-          Où trouver la vitre d’insert qui correspond à mon installation (cheminée/poêle à bois ?

-          Comment faire pour connaitre les dimensions de ma vitre d’insert ?

-          Combien coûte le remplacement d’une vitre d’insert ?

-          Est-ce que je peux changer moi-même une vitre d’insert ?

 

Première chose à savoir, vous pouvez changer vous-même votre vitre d’insert ! Nous allons voir ensemble dans un premier temps comment prendre les dimensions de votre vitre, puis comment changer votre vitre d’insert.

 

Prendre les dimensions d’une vitre d’insert

 

Tout d’abord, il vous fait déterminer l’étendue des dégâts. Vitre est-elle cassée ? Ou seulement fêlée ? Dans le premier cas, il vous faut mesurer l’entourage de l’emplacement de la vitre. Puis par mesure de précaution, retirez environ cinq millimètres sur la largeur et la hauteur, afin d’anticiper la place pour la vitre d’insert. Ces dimensions vous serviront alors pour choisir la bonne taille de vitre d’insert.

 

En revanche, dans le cas où la vitre est fêlée, il vous suffit de mesurer la hauteur et la largeur, et d’indiquer directement les dimensions relevées. Pour rappel, il faut toujours indiquer les dimensions en millimètres.

 

Une fois que vous aurez acheter et reçu votre vitre d’insert, vous pouvez commencer l’installation et donc le remplacement de votre vitre d’insert.

 

Changer soi-même une vitre d’insert en 7 étapes

 

Un peu de préparation avant cette opération vous permettra d’anticiper en cas d’accident. Si votre vitre d’insert est cassée, ou même seulement fêlée, nous vous recommandons de porter des gants afin de protéger et de ne pas vous blesser inutilement.

 

1-     Commencez par ouvrir la porte de l’insert, puis dégondez la en la soulevant. Vous n’aurez pas forcément besoin de le faire, ouvrir la porte à 90 degrés peut parfois suffire pour s’occuper du changement. L’enlever et la présenter sur une surface plate peut cependant vous offrir du confort dans vos gestes.

 

2-     Dévissez ensuite les vis ou les boulons en fonction de votre modèle.

 

3-     Retirer la vitre

 

4-     Ensuite, procéder à l’enlèvement de l’ancien joint. Si besoin, vous pouvez utiliser un tournevis plat s’il s’avère qu’il y a des résidus de colle

 

5-     Puisque c’est l’occasion, n’hésitez pas à utiliser une brosse à poils souples pour nettoyer votre porte, et les endroits que vous ne pouviez facilement pas atteindre avant. S’il y a des parties rouillées, servez-vous d’une brosse métallique, et appliquez de la crème polish au pinceau. Il vous faudra laisser sécher au moins une demi-heure.

 

6-     Il vous faut ensuite mettre en place le joint d’étanchéité. Pour commencer, vous devez humidifier la rigole où le joint va prendre place (appelé communément la « gorge »). Appliquez ensuite d’un cordon de colle spécial joint d’insert.

 

7-     Disposez par la suite le joint d’étanchéité (spécial vitre d’insert), et n’hésitez pas à couper l’excédent, avec des ciseaux par exemple. Il vous suffit ensuite de replacez la vitre, et de revisser enfin les boulons (sans trop forcer si vous ne voulez pas fêler ou fendre la vitre !).

 

8-     Allumez un bon feu !

N’hésitez pas à consulter nos autres articles astuces et conseils.